• Hommage aux victimes

    Hommage aux victimesHommage aux victimes des attentatsHommage aux victimes

     

     


    Les 17 victimes des attentats terroristes de janvier 2015

    Assassinés le 7 janvier 2015 au siège de Charlie Hebdo :

    Frédéric Boisseau (42 ans)

    Franck Brinsolaro, (49 ans)

    Jean Cabut, dit Cabu (76 ans)

    Elsa Cayat (54 ans)

    Stéphane Charbonnier, dit Charb (47 ans)

    Philippe Honoré, dit Honoré (73 ans)

    Bernard Maris (68 ans)

    Ahmed Merabet (40 ans)

    Mustapha Ourrad (60 ans)

    Michel Renaud (69 ans)

    Bernard Verhlac, dit Tignous (57 ans)

    Georges Wolinski, dit Wolinski (80 ans)

     

    Abattue à Montrouge le 8 janvier 2015 :
    Clarissa Jean-Philippe, 26 ans
     
     
    Assassiné lors de prise d’otages de la porte de Vincennes le 9 janvier 2015 :
    Philippe Braham (45 ans)
    Yohan Cohen (20 ans)
    Yohav Hattab (22 ans)
    François-Michel Saada (63 ans)

     


     

    Liste des 130 victimes des attentats du 13 novembres 2015 dont les identités ont été rendues publiques par des proches ou des amis sur des sites web, des médias ou des réseaux sociaux, sauf pour trois d'entre elles dont les familles souhaitent préserver l'anonymat et une quatrième dont l'identité reste inconnue.

    Hommage aux victimesHommage aux victimesHommage aux victimes

    Tués au Bataclan :

     

    Stéphane Albertini, chef de salle du restaurant italien Chez Livio, à Neuilly, apprécié des joueurs du PSG, cousin de Pierre Innocenti (voir ci-après).

    Nick Alexander, 36 ans, Britannique, originaire de Colchester, amateur de rock, s’occupait des produits de merchandising du groupe Eagles of Death Metal.

    Jean-Jacques Amiot, 68 ans, Parisien, oncle d’une élue de Quimper, marié, père de deux filles et grand-père de deux petits-enfants, fondateur de la société de sérigraphie Art Go.

    Thomas Ayad, 32 ans, originaire d’Amiens, chef de produit pour le label de musique Mercury Records, rattaché à Universal Music Group.

    Guillaume B. Decherf (Barreau-Decherf), 43 ans, natif de la Meuse, journaliste aux Inrockuptibles, chroniqueur de rock.

    Emmanuel Bonnet, 47 ans, de la Chapelle-en-Serval (Oise), employé à la RATP, joueur de basse, marié, deux enfants, était au concert avec l’un d’eux qui est sain et sauf.

    Maxime Bouffard, 26 ans, originaire de Coux-et-Bigaroque dans le Périgord, joueur de rugby amateur, Parisien depuis cinq ans, réalisateur.

    Quentin Boulenger, 29 ans, chef de projet digital chez L’Oréal, originaire de Reims, vivait dans le XVIIe arrondissement de Paris.

    Élodie Breuil, 23 ans, originaire de Boulogne-Billancourt, étudiante en design à l’école de Condé, dans le XVe arrondissement de Paris.

    Claire Camax, 35 ans, originaire d’Avignon, dessinatrice graphiste, vivait à Houilles avec ses deux enfants, était au Bataclan avec son mari, blessé.

    Nicolas Catinat, 37 ans, originaire de Domont, Val-d’Oise, où il était artisan menuisier.

    Baptiste Chevreau, 24 ans, originaire de Tonnerre (Yonne), musicien, petit-fils de la chanteuse Anne Sylvestre, vivait à Paris depuis cinq ans.

    Nicolas Classeau, 43 ans, avait été lycéen à Émerainville en Seine-et-Marne, directeur de l’IUT Marne-la-Vallée, où travaillait Matthieu Giroud (voir ci-après), père de trois enfants ; sa compagne a été blessée.

    Anne Cornet, 29 ans, originaire de Ville-Houdlémont, en Lorraine, vivait à Saint-Germain-en-Laye avec son mari Pierre-Yves Guyomard, tué aussi (voir ci après).

    Precilia Correia, 35 ans, Franco-Portugaise, habitante d’Asnières-sur-Seine, salariée à la Fnac, tuée avec son ami Manu Perez (voir ci-après).

    Elsa Delplace San Martin, 35 ans, Parisienne d’origine chilienne, mère d’un petit garçon de 6 ans, co-fondatrice de l’agence Les Pro’créatives, tuée avec sa mère Patricia San Martin (voir ci-après).

    Alban Denuit, 32 ans, né en 1983 à Marmande, plasticien enseignant à Bordeaux-Montaigne, sculpteur, vivait à Bordeaux.

    Vincent Detoc, 38 ans, originaire de L’Haÿ-les-Roses, architecte, guitariste amateur, marié, père de deux enfants, vivait à Gentilly.

     Elif Dogan, 26 ans, Belge d’origine turque, Liégeoise, travaillait dans une société d’informatique avant de rejoindre son compagnon Milko Jozic à Paris (voir ci-après).

    Fabrice Dubois, 46 ans, marié, deux enfants, rédacteur concepteur chez Publicis conseil, notamment pour des publicités pour les chewing-gums Hollywood, vivait à Médan dans les Yvelines.

    Romain Dunay, 28 ans, professeur d’anglais à l’ensemble scolaire catholique Saint-Michel de Picpus (Paris et Saint-Mandé), et musicien.

    Thomas Duperron, 30 ans, originaire d’Alençon, responsable communication de la salle de concerts parisienne La Maroquinerie, vivait à Saint-Ouen.

    Mathias Dymarski, 22 ans, originaire de Metz, ingénieur ESITC (école supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction), considéré comme l’un des plus doués des « streeters » français (pratiquant du vélo acrobatique), tué avec sa compagne Marie Lausch (voir ci-après).

    Salah Emad El-Gemaly, 28 ans, Égyptien vivant à Paris, carreleur, aurai été tué au Bataclan ou, selon Le Monde, aux abords de la salle de spectacle.

    Germain Ferey, 36 ans, originaire de Vienne-en-Bessin, dans le Calvados, travaillait dans la production et l’illustration audio-visuelle, habitait Paris, était au concert avec son ami Antoine Mary (voir ci-après).

    Grégory Fosse, 28 ans, natif de Gambais dans les Yvelines, programmateur musical pour la chaîne D17, vivait à Paris.

    Christophe Foultier, 39 ans, directeur artistique chez Havas Life Paris, marié, deux enfants, vivait à Courbevoie.

    Julien Galisson, 32 ans, originaire d’Orvault (Loire-Atlantique), habitant à Nantes, célibataire, fan de musique, était au concert avec une amie qui a eu la vie sauve.

    Suzon Garrigues, 21 ans, étudiante en troisième année de licence de lettres modernes appliquées à la Sorbonne.

    Juan Alberto Gonzalez Garrido, 29 ans, Espagnol, a vécu à Madrid, ingénieur au Centre national d’équipement nucléaire d’EDF à Montrouge, habitait à Paris depuis deux ans avec son épouse, présente avec lui au Bataclan, qui n’a pas été tuée dans l’attaque.

    Mayeul Gaubert, 30 ans, originaire de Morey en Saône-et-Loire, juriste, Parisien.

    Matthieu Giroud, 39 ans, originaire de Jarrie (Isère), géographe, enseignant à l’IUT de Marne-la-Vallée dirigée par Nicolas Classeau (voir plus haut), marié, père d’un garçon de 3 ans, vivait à Paris avec son épouse, actuellement enceinte.

    Cédric Gomet, 30 ans, originaire de Foucherans, dans le Jura, Parisien, travaillait pour la chaîne de télévision TV5 monde, guitariste du groupe d’électro-rock « First All The Machines ».

     Nohemi Gonzalez, 23 ans, Américaine d’origine mexicaine, étudiante en art à l’université d’État de Long Beach, Californie, séjournait à Paris dans le cadre d’un programme d’échange de six mois.

    Stéphane Grégoire, 46 ans, de Nucourt, dans le Vexin.

    Pierre-Yves Guyomard, 43 ans, ingénieur du son, professeur de sonorisation à l’ISTS (école de son), marié avec Anne Cornet, morte avec lui (voir plus haut).

    Olivier Hauducœur, 44 ans, Parisien, ancien élève de l’École nationale supérieur d’ingénieurs de Caen, coureur de cross amateur, travaillait chez Arval, filiale de location automobile de BNP Paribas.

    Frédéric Henninot, 45 ans, employé de la Banque de France à Cergy, père de deux enfants, était au Bataclan avec sa compagne Stéphanie, blessée.

    Pierre-Antoine Henry, 36 ans, Parisien, ingénieur (architecte système) chez Sagem puis chez Tns-MARS, marié, père de deux petites filles.

    Mathieu Hoche, 37 ans, originaire de Siouville-Hague (Manche), cameraman pour la chaîne France 24, père d’un garçon de 9 ans, vivait à Montreuil.

    Pierre Innocenti, 40 ans, restaurateur, patron de Chez Livio, à Neuilly, qu’il dirigeait avec son frère, à la suite de leurs père et grand-père, tué en même temps que son chef de salle Stéphane Albertini (voir plus haut).

    Nathalie Jardin, 31 ans, régisseuse au Bataclan, originaire de Marcq-en-Barœul (Nord), Parisienne.

    Marion Jouanneau, 24 ans, de Chartres où elle a été élève au lycée Marceau, étudiante, assistait au concert d’Eagles of Death Metal accompagné de son petit ami.

    Milko Jozic, 47 ans, Belge, Liégeois, ingénieur, vivait à Paris depuis plusieurs mois avec sa compagne Elif Dogan, tuée en même temps que lui (voir plus haut).

     Jean-Jacques Kirchheim, 44 ans, Parisien originaire de Saint-Maur, salarié de Free, amoureux du rock, était au concert avec deux amis et sa compagne, qui ont survécu.

    Nathalie Lauraine, 39 ans, Russe et Française, mère de trois enfants, était au concert avec son mari qui a été blessé.

    Marie Lausch, 23 ans, originaire de Saint-Julien-lès-Metz, étudiante en communication à la NEOMA Business school de Reims, en stage à Paris, tuée avec son compagnon Mathias Dymarski (voir plus haut).

    Renaud Le Guen, 29 ans, habitant de Savigny-sur-Orge, conseiller service chez MAN Truck&Bus (constructeur de camion et d’autocars), était au concert avec sa compagne Floriane, rescapée.

    Gilles Leclerc, 32 ans, fleuriste à Saint-Leu-la-Forêt, fan de rock et de formule 1, était au Bataclan avec sa petite amie qui est saine et sauve.

    Christophe Lellouche, 33 ans, Parisien, musicien, avait créé une agence de communication, Luminol.

    Antoine Mary, 34 ans, originaire de Caen, développeur, avait travaillé chez Milky, agence parisienne de communication web, était au Bataclan avec son ami Germain Férey, tué lui aussi (voir plus haut).

    Cédric Mauduit, 41 ans, fils d’un technicien agricole et d’une institutrice de la Manche, directeur de la modernisation au conseil départemental du Calvados, marié, père de deux enfants, habitait à Lion-sur-Mer après avoir été parisien.

     Isabelle Merlin, 44 ans, ingénieur à Rambouillet.

    Fanny Minot, 29 ans, monteuse pour l’émission Le Supplément de Canal plus. 

    Yannick Minvielle, 39 ans, originaire d’Épervans en Saône-et-Loire, vivait et travaillait à Paris, où il était directeur de création chez Red/Publicis, et chantait dans un groupe de rock.

    Cécile Misse, 32 ans, originaire de Gap (Hautes-Alpes), chargée de production au théâtre Jean-Vilar de Suresnes, tuée avec son compagnon Luis Felipe Zschoche Valle (voir ci-après).

    Marie Mosser, 24 ans, originaire de Nancy, travaillait pour le label Mercury Music group (Universal Music France).

    Quentin Mourier, 29 ans, originaire de Rouffach dans le Haut-Rhin, architecte (ENSA de Versailles), avait été chargé d’étude à l’Atelier international du Grand Paris et travaillait pour le projet Vergers Urbains, association du XVIIIe arrondissement de Paris qui plante des arbres fruitiers dans les quartiers parisiens.

    Christophe Mutez, environ 40 ans, d'une famille de Traînou (Loiret), près d'Orléans, consultant informatique.

    Hélène Muyal, 35 ans, Parisienne, maquilleuse-coiffeuse, travaillait aussi dans la mode, était mariée et mère d’un enfant de dix-sept mois.

    Bertrand Navarret, 37 ans, originaire de la région de Tarbes, charpentier à Capbreton, amateur de surf, était de passage à Paris.

    Christopher Neuet-Shalter, 39 ans, originaire de Levallois, consultant formateur en marketing digital, vivait à Clichy avec sa compagne et leur fille de 11 ans.

    Lola Ouzounian, 17 ans, lycéenne, était au concert avec son père, qui n'a pas été tué.

    David Perchirin, 45 ans, ancien étudiant à Sciences Po Rennes, journaliste devenu instituteur à Bagnolet.

    Aurélie de Peretti, 33 ans, d’une famille originaire de Corse, infographiste, avait travaillé dans des restaurants, habitait Saint-Tropez, et était venue à Paris pour le concert.

    Manu Perez, 40 ans, travaillait pour Polydor (Universal Music France), père de deux filles, était le compagnon de Precilia Correia (voir plus haut).

    Franck Pitiot, 33 ans, habitant de Meudon (Hauts-de-Seine), ingénieur diplômé de l’Esstin Nancy, travaillait chez MCCF, société de construction.  

    Caroline Prenat, 24 ans, Lyonnaise, graphiste, diplômée de l’école d’Arts appliquées de Lyon, venait de s’installer à Paris. 

    François-Xavier Prévost, 29 ans, originaire de Lambersart près de Lille, diplômé de l’Institut supérieur de commerce international de Dunkerque, était chef de publicité à l’agence LocalMedia à Lille, après plusieurs années chez Havas à Paris.

    Armelle Pumir Anticevic, 46 ans, Parisienne, chef de fabrication chez Logic Design Studio, était au Bataclan avec son mari, Joseph, rescapé.

    Richard Rammant, 53 ans, Parisien originaire du Lot, biker, fidèle du Cahors Blues Festival, marié, père de deux enfants, était au concert avec son épouse Marie-Do, blessée en même temps que lui mais rescapée.

    Valentin Ribet, 26 ans, avocat au cabinet Hogan Lovells, Parisien.

    Matthieu de Rorthais, 32 ans, Parisien.

    Estelle Rouat, 25 ans, originaire de Concarneau, professeur d’anglais au collège Gay-Lussac de Colombes, était au Bataclan avec son ami, blessé.

    Thibault Rousse Lacordaire, 36 ans, Parisien, ancien élève de l’établissement catholique Notre-Dame de Sainte-Croix à Neuilly, contrôleur de gestion chez Colony capital, fonds d’investissement qui a été actionnaire du Paris Saint-Germain, et bénévole à l’association le Relais Frémicourt.

    Raphael Ruiz, 37 ans, Parisien, originaire de Grenoble où il avait été élève à Sciences Po, rédacteur chez Ubiqus, guitariste et passionné de musique.

    Madeleine Sadin, 30 ans, Parisienne, professeur de français au collège Adolphe-Chérioux à Vitry-sur-Seine.

    Lola Salines 28 ans, Parisienne, éditrice chez Gründ, membre de la ligue sportive La Boucherie de Paris, équipe de roller derby (sport d’équipe sur patin à roulettes).

    Patricia San Martin, 61 ans, chilienne, exilée en France depuis le coup d’État de 1973,  fonctionnaire à la mairie de Sevran, tuée en même temps que sa fille Elsa Delplace San Martin (voir plus haut).

    Hugo Sarrade, 23 ans, étudiant en intelligence artificielle à l’université de Montpellier, passait le week-end chez son père à Paris.

    Maud Serrault, 37 ans, Parisienne, mariée, directrice de marketing de la société d’hôtels Best Western France, était au concert avec son époux, qui n’a pas été tué.

     Sven Silva Perugini, 29 ans, du Venezuela, né à Caracas, domicilié depuis deux ans à Palma de Majorque, était au Bataclan avec deux amis vénézuéliens.

    Valeria Solesin, 28 ans, Italienne de Venise, Parisienne depuis quatre ans, doctorante en sociologie à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, bénévole pour l’ONG italienne Emergency.

    Fabian Stech, 51 ans, né à Berlin, marié, père de deux enfants, installé en France depuis 1994, docteur en philosophie, critique d’art, vivait à Dijon où il était professeur au lycée privé Les Arcades. 

    Claire Tapprest, 23 ans, étudiante à la NEOMA Business School de Reims.

    Ariane Theiller, 24 ans, a vécu près de Lille, a suivi un cursus à l’université de Strasbourg, était auteur d’un mémoire de master sur les super héros, habitait Montreuil et travaillait à Paris chez Urban Comics, filiale de Dargaud qui édite des bandes dessinées américaines.

    Éric Thomé, 39 ans, ancien élève au lycée de Sèvres, photographe et graphiste, créateur de l’agence We are Ted à Paris, était père d’une petite fille et en attendait une deuxième.

    Olivier Vernadal, 44 ans, dit Dado, originaire de Ceyrat, Puy-de-Dôme, agent des impôts à Paris, ancien joueur de foot dans l’équipe de Ceyrat, habitait dans le XIe arrondissement, non loin du Bataclan.

    X, environ 30 ans, Paris (le nom a été retiré à la demande de la famille de cette personne).

    Y, 32 ans, parisienne, psychologue ; sa famille souhaite préserver son anonymat.

    Luis Felipe Zschoche Valle, 35 ans, Chilien, Parisien depuis huit ans, guitariste et chanteur dans le groupe de rock Captain Americano, compagnon de Cécile Misse, tuée avec lui au Bataclan.

    À La Belle Équipe, 92, rue de Charonne, dans le XIe

    Ludovic Boumbas, 40 ans, d´origine congolaise, a grandi à Lille, était employé chez Fedex.

    Ciprian Calciu, 32 ans, Roumain, et sa compagne Lacramioara Pop, Roumaine aussi, parents d’un enfant de 18 mois, ont été tués ensemble.

    Marie-Aimée Dalloz, 34 ans, employée chez Amundi.

    Romain Didier, 32 ans, Parisien, originaire de Sury-en-Vaux, dans le Sancerrois, avait travaillé pour le Little Temple Bar, à Paris, tué avec son amie Lamia Mondeguer, qui travaillait pour l’agence artistique Noma Talents.

    Justine Dupont, 34 ans, habitant Montreuil, responsable de résidences sociales.

    Romain Feuillade, 31 ans, originaire de Gilly-sur-Isère, en Savoie, Parisien, restaurateur.

    Véronique Geoffroy de Bourgies, 54 ans, ancien mannequin, ex-journaliste à Madame Figaro et à ParisObs, fondatrice du site Jemesensbien.fr, mariée, deux enfants.

    Cédric Ginestou, 27 ans, Parisien originaire de Laval.

    Michelli Gil Jaimez, 27 ans, Mexicaine, travaillait au café des Anges comme Houda Saadi.

    Thierry Hardouin, 36 ans, policier à Bobigny, père de deux enfants, mort avec sa compagne.

    Djamila Houd, 41 ans, Parisienne, originaire de Dreux, travaillait dans le prêt-à-porter, mère d’une fille de huit ans, mariée au propriétaire de La Belle Equipe, morte dans ses bras.

    Hyacinthe Koma, originaire du Burkina Faso, serveur au restaurant Les Chics Types, dans le XIXe arrondissement de Paris.

    Guillaume Le Dramp, originaire de Cherbourg, travaillait dans un restaurant, avait fêté ses 33 ans à La Belle Équipe où il a été tué.

    Victor Muñoz, 25 ans, fils d’un élu du XIe arrondissement.

    Halima Saadi, 37 ans, d’origine tunisienne, mère de deux enfants, et sa sœur Houda Saadi étaient à La Belle équipe pour fêter les 35 ans de cette dernière ; une grande partie des 18 victimes de La Belle Équipe était venue pour l’anniversaire.

     

    Tués au Petit Cambodge, 20, rue Alibert, dans le Xe arrondissement :

    Chloé Boissinot, 25 ans, originaire de Château-Larcher dans la Vienne, dînait avec son compagnon, blessé. Vivait à Paris, travaillait au bar Le Verre Volé.

    Asta Diakité, cousine du footballeur Lassana Diarra, a été tuée à proximité du Petit Cambodge alors qu'elle faisait des courses.

    Raphael Hilz, 28 ans, architecte, originaire de Garmisch, en Allemagne, travaillait au cabinet Renzo Piano Building Workshop, à Paris, dînait au Petit Cambodge avec deux collègues.

    Amine Ibnolmobarak, 29 ans, Marocain, architecte, encadrant à l’école national supérieure d’architecture du quai Malaquais. Son épouse a été blessée.

    Justine Moulin, 23 ans, étudiante à Paris.

    Anna Petard Lieffrig, 24 ans, graphiste et sa sœur Marion Petard Lieffrig, 30 ans, musicologue.

    Sébastien Proisy, 38 ans, originaire de Valenciennes, diplômé de Sciences Po, avait travaillé dans un cabinet d’avocats.

    Stella Verry, 36 ans, médecin généraliste au Pôle de Santé les Eiders, à Paris.

    Une Suédoise de 25 ans, originaire de la ville de Västeras, dont le nom n'a pas été communiqué, a été tuée alors qu'elle était en compagnie d'une amie, blessée; l'ambassadrice du Suède à Paris a déposé une gerbe en l'honneur des victimes devant le restaurant.

     

    Tuées au café Le Carillon :

    Charlotte Meaud et Émilie Meaud, sœurs jumelles de 30 ans, Parisiennes, Charlotte était chargée de développement de start-up, Émilie architecte.

     

    Tué au bar La Bonne Bière :

    Nicolas Degenhardt, 37 ans, Parisien, originaire du Mans, tué à La Bonne Bière.

     

    Tuée rue de La Fontaine-au-Roi :

    Lucie Dietrich, 37 ans, Parisienne originaire de Recologne, près de Besançon, graphiste, tuée rue de La Fontaine-au-Roi, salariée de L’Étudiant, sœur du fondateur de la marque de montres Dietrich.

     

    Tué à son domicile :

    Stéphane Hache, 52 ans, Parisien, originaire de Vendée, maître d’hôtel, tué d’une balle perdue dans son studio situé près du Bataclan, retrouvé le samedi 14.

     

    Tué au Stade de France :

    Manuel Colaco Dias, 63 ans, chauffeur d’autocar, Portugais, vivait à Cormontreuil, près de Reims, et travaillait pour l'entreprise rémoise Regnault Autocars.

     

    Lieu du décès non confirmé :

    Anne Laure Arruebo et Cécile Coudon Peccadeau de l’Isle, inspectrices des douanes à la Direction générale des douanes et des droits indirects.

    Kheireddine Sahbi, 29 ans, Algérien, musicien, violoniste, étudiant en ethnomusicologie à la Sorbonne, vivait à Paris.

    Djalal Eddin Sebaa, la trentaine, Algérien vivant en France depuis un an.

    Une cent trentième victime dont l'identité n'est pas connue a été tuée sur l'un des lieux des fusillades.

     


     

    Hommage aux victimesHommage aux victimesHommage aux victimes

    Liste des 85 vies fauchées par l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice, qui a aussi fait 331 blessés

    La liste est présentée par ordre alphabétique de noms de famille, mais nous avons essayé de maintenir groupés ceux qui étaient ensemble au moment de l'attentat.  

    Liste établie sur la base d'informations parues sur les réseaux sociaux et de confirmations de membres de leurs familles, de proches, d'élus locaux ou de sources diplomatiques des pays d'origine des victimes, et de la mairie de Nice. 

     

    Trente-huit victimes viennent de 19 pays: Algérie, Allemagne, Arménie, Belgique, Brésil, Estonie, Etats-Unis, Géorgie, Italie, Kazakhstan, Madagascar, Maroc, Pologne, Roumanie, Russie, Suisse, Tunisie, Turquie et Ukraine, a par ailleurs précisé le ministère des Affaires étrangères français. 

     

    - Silan Aydin, 19 ans, Selma Al Khodor, 18 ans, et Saskia Schnabel, 29 ans 

    Silan Aydin, une lycéenne berlinoise d'origine turque, faisait partie d'un voyage scolaire dans le sud-est de la France. Sa meilleure amie, Selma Al Khodor, 18 ans, est également morte, ainsi qu'une enseignante qui accompagnait le groupe, Saskia Schnabel, 29 ans. 

    Silan faisait partie d'une famille de huit enfants. "Silan voulait absolument passer son bac et changer le monde", a déclaré son frère aîné Harun, 33 ans, au journal Bild am Sonntag. "Elle voulait devenir médecin ou scientifique. Elle était studieuse, elle lisait beaucoup, surtout des livres japonais", a-t-il ajouté. Silan et son amie Selma étaient "inséparables", selon lui. 

    Quant à leur enseignante Saskia Schnabel, elle avait étudié la littérature allemande, l'histoire et les sciences politiques à Bayreuth et Bamberg en Bavière (sud de l'Allemagne), avant d'enseigner l'allemand à Berlin, selon sa grand-mère interrogée par le quotidien Bild. 

    - Rémédios Borja, 25 ans, et Joseph, 7 ans 

    Rémédios B., Niçoise de 25 ans, est morte près de Joseph, son petit garçon de 7 ans. Elle était descendue sur la Prom' avec sa mère et ses deux plus jeunes filles, et son mari les avait rejoints pour le feu d'artifice, selon Paris-Match. 

    - Mykhalo Bazalevskyy, 22 ans 

    Mykhalo (dit Misha) Bazalevskyy, un étudiant ukrainien de 22 ans, poursuivait des études de commerce à l'université canadienne MacEwan, à Edmonton. Misha était présent à Nice dans le cadre d'un programme d'échange estival de trois semaines mené par le European Innovation Academy, en compagnie de quatre autres étudiants de MacEwan et un enseignant, selon le site de l'Université. L'ambassade d'Ukraine à Paris a confirmé sa mort à l'AFP. 

    - Myriam Bellazouz, 29 ans, et Léa Mignaçabal, 68 ans 

    Myriam Bellazouz, avocate niçoise de 29 ans. "Elle plaidait chacun de ses dossiers avec talent et avec passion. Elle avait toujours le sourire et jamais je ne l'ai vue s'emporter avec un confrère, sauf à la barre, lorsque les intérêts de son client étaient en jeu", a témoigné le bâtonnier de Nice Jacques Randon, qui a confirmé son décès à l'AFP. La jeune femme a été tuée avec sa mère Léa "Dany" Mignaçabal, 68 ans, originaire des Pyrénées Atlantiques et kinésithérapeute à la retraite selon La République des Pyrénées. 

    - Alina Bogdanova, 27 ans

    Alina Bogdanova, Russe de 27 ans, étudiante à Perpignan. Elle était allée à Nice pour passer le weekend avec une amie, blessée lors de l'attentat, selon l'université de Perpignan. "Puisse-t-elle reposer en paix et rester auprès de nos coeurs et nos esprits", a déclaré sur Facebook Raymond Brunet, président de l'Institut d'administration des entreprises, où elle étudiait. 

    - David Bonnet, 44 ans 

    David Bonnet, 44 ans, pisciculteur. Originaire de Nérondes, dans le Cher, ce père d'une fille de 21 ans s'était installé dans les Alpes-Maritimes à Roquebillière (à 50 km de Nice) avec sa nouvelle compagne, légèrement blessée dans l'attentat. Il était par ailleurs le fils du premier adjoint au maire de Nérondes. "C'est une famille qu'on connaît bien", a confirmé à l'AFP le maire de cette commune de 1.600 habitants, Roland Gilbert. "Tout le monde est sous le choc, je n'ai pas de mots", a-t-il ajouté. 

    - Laura B., 13 ans

    Laura B., 13 ans, de Nice. "J'ai perdu ma fille jumelle", a dit son père, Jacques, à BFMTV. "Elle ressemble comme deux gouttes d'eau à sa soeur. Quand je la verrai, j'aurai l'impression de la voir", a-t-il ajouté des larmes dans la voix. 

    - Céline et Adib Bousfiha, 46 ans et 51 ans 

    Adib Bousfiha, 51 ans, se déplaçait en fauteuil roulant et était comptable dans une institution accueillant des travailleurs handicapés près de Grenoble. Sa femme Céline Bousfiha, 46 ans, est également décédée. Les deux enfants du couple, Laurie, 17 ans, et Mathieu, 21 ans, ont survécu à l'attentat, a appris l'AFP de la mairie de Beaucroissant (Isère), où habite la famille. 

    - Aldjia Bouzaouit, 42 ans

    Aldjia Bouzaouit, 42 ans, Algérienne. Cette mère de quatre enfants, née à Sétif, était venue assister au feu d'artifice avec ses proches. "Elle voulait prendre une glace sur la Promenade", a dit à Nice-Matin sa soeur Celoua, 28 ans. 

    - Odile Caléo, Jocelyne Caléo et Mathias Billiez  

    Odile Caléo et Mathias Billiez, enseignants. Le couple, installé à Nice, était venu assister au feu d'artifice avec ses trois enfants mais aussi les parents et la soeur d'Odile, selon Nice-Matin. La mère d'Odile, Jocelyne Caléo, a aussi été tuée dans l'attentat, selon des proches contactés par l'AFP. Le collège-lycée privé de Nice dans lequel travaillait Mathias en tant que professeur de mathématiques lui a rendu hommage sur son site internet, décrivant un enseignant "très investi et très apprécié" de ses collègues et élèves. 

    - Linda Casanova Siccardi, 54 ans

    Linda Casanova Siccardi, 54 ans, touriste suisse. Cette inspectrice des douanes se trouvait en vacances sur la Côte d'Azur avec son mari Gilles, un Français qui a survécu à l'attentat, selon la mairie d'Agno (Tessin, sud), ville dont elle était originaire. Le couple n'avait pas d'enfant. 

    - Mario Casati, 90 ans, Maria Grazia Ascoli, 79 ans, Angelo D'Agostino, 71 ans, et Gianna Muset, 68 ans 

    Mario Casati, 90 ans, de Milan (nord de l'Italie) et sa compagne Maria Grazia Ascoli, 79 ans. Selon le quotidien italien Blitz, Mario Casati avait un appartement secondaire à Nice où il séjournait avec sa compagne. Veufs tous les deux, ils s'étaient connus sur le tard. Ils étaient à Nice avec un couple d'amis, également tués dans l'attentat : Angelo D'Agostino, 71 ans, et Gianna Muset, 68 ans, de Voghera, près de Pavie (nord-ouest). Ce couple avait également un appartement à Nice et était venu fêter le départ à la retraite d'Angelo D'Agostino, ancien cadre dans l'industrie, selon des médias italiens. 

    - Stéphanie Cesari, 43 ans 

    Stéphanie Cesari, 43 ans, travaillait dans un casino de Cannes. Cette Niçoise était "très appréciée, portant la joie de vivre", selon ses collègues cités par Nice-Matin. 

    - Hervé Chadeau, 43 ans 

    Hervé Chadeau était caporal-chef dans un régiment d'artillerie de Marine du Var. "Petit homme vaillant et courageux, il nous a quittés. Il laisse un vide immense dans nos coeurs", a témoigné un de ses amis sur les réseaux sociaux. 

    - Fatima Charrihi, 62 ans

    Fatima Charrihi, Marocaine de 62 ans, mère au foyer de huit enfants (dont une fille morte de la varicelle à l'âge de trois ans). Elle était arrivée à Nice à vingt ans pour rejoindre son mari maçon et avait été femme de ménage. Portant le voile, elle était décrite par son fils Hamza comme "très pieuse et pratiquante". Elle "pratiquait un islam du juste milieu. Un vrai islam (...), pas celui des terroristes", a-t-il dit à L'Express, la qualifiant dans Nice-Matin de "maman extraordinaire". 

    - Igor Chelechko, 47 ans 

    Igor Chelechko, 47 ans, Belge d'origine russe. Ex-militaire de l'armée soviétique, père de quatre enfants, il vivait à Nice depuis quelques mois, a dit à l'AFP Andrey Eliseev, l'archiprêtre de la cathédrale Saint-Nicolas de Nice. "C'était un homme pieux, qui était très positif". 

    - Marzena et Magdalena Chrzanowska, 20 et 21 ans 

    Marzena et Magdalena Chrzanowska, 20 et 21 ans, deux soeurs polonaises, la première étudiante, la seconde coiffeuse. Elles étaient en vacances à Nice avec leurs deux autres soeurs qui ont survécu, a raconté à l'AFP le père Jan Antol, curé de leur paroisse à Krzyszkowice, un village de 2.100 habitants dans le sud de la Pologne. "Elles étaient formidables, très appréciées. Elles aidaient leur père depuis qu'il était veuf. Leur mère est morte il y a quatre ans", a-t-il dit, ajoutant que leur père était "traumatisé".  

    - Cristian Coman, 34 ans

    Cristian Coman, 34 ans, touriste roumain. Il était en vacances à Nice avec sa femme et leur fils de sept ans, gravement blessés mais hors de danger, a affirmé l'ambassade de Roumanie à Paris en confirmant le décès. La famille habitait en Autriche depuis quelques années et Cristian avait insisté pour venir passer les vacances en France, malgré les craintes de sa femme quant à des attentats. Des membres de la famille venus de Roumanie ont aidé à l'identification, selon le ministère roumain des Affaires étrangères. 

    - Sean Copeland, 51 ans, et Brodie, 11 ans 

    Sean Copeland, 51 ans, touriste américain. Ce père de famille du Texas, salarié d'une société informatique, a été tué avec son fils Brodie, 11 ans. Selon le quotidien texan American-Statesman, les Copeland passaient des vacances en famille à Nice, après avoir visité Pampelune et Barcelone, en Espagne. Le club de baseball Hill Country, à Austin, dans lequel jouait Brodie, a posté une photo du garçon sur la plage de Nice, envoyée quelques heures avant l'attentat, avec ce commentaire: "Personne ne mérite ce type de destin, surtout pas une famille aussi formidable". 

    - Yanis C., 4 ans

    Yanis C., 4 ans. Ce garçonnet facétieux et "très en avance" était "un fripon, une canaille, toujours souriant", a raconté son père Michaël à Nice-Matin. Celui-ci a juste eu le temps de saisir sa femme par le bras pour éviter le camion, jeudi soir sur la Promenade des Anglais. Yanis qui jouait avec d'autres gamins à quelques mètres de là n'a pas eu cette chance. Installée à Nice depuis trois ans, la famille est originaire de Grenoble, et devrait y retourner définitivement, selon le quotidien. 

    - Elisabeth Cristina de Assis Ribeiro, 31 ans et Kayla, 6 ans 

    Elizabeth Cristina de Assis Ribeiro, 31 ans, coiffeuse brésilienne installée depuis 1998 à Yverdon-les-Bains dans le canton de Vaud en Suisse. Elle a péri avec Kayla, sa fille aînée de six ans, tandis que son conjoint sauvait leurs filles cadettes de quatre ans et huit mois, a raconté le quotidien helvétique Le Matin. 

    "J'ai toujours l'image de la petite avant les vacances super souriante, elle nous manquera beaucoup", pouvait-on lire parmi les dizaines de messages de condoléances adressés à la famille sur Facebook. 

    - Lionel Deforge, 70 ans, et Sylviane Noailland-Rault-Roux, 79 ans. 

    Ce couple vivait dans la région niçoise. Des sources concordantes ont confirmé leur mort à l'AFP. 

    - Roman Ekmaliyan, 56 ans, Natalia Otto, 57 ans

    Roman Ekmaliyan, 56 ans. Géorgien d'origine arménienne, cet homme d'affaires vivait en Belgique. "C'était un homme très intelligent, dans tous les domaines, intéressé par l'histoire, la politique... C'était utile et intéressant de discuter avec lui", se souvient l'archiprêtre de la cathédrale Saint-Nicolas de Nice, Andrey Eliseev. 

    Natalia Otto, 57 ans, résidait en Belgique. Cette Kazakhe d'origine russe, enseignante à l'école paroissiale d'Anvers, avait deux filles, dont l'une vivait à Nice. Philologue de formation, "Natalia était une femme très intelligente et gentille, très bonne, très croyante", selon l'archiprêtre. 

    - Rachel Erbs, 39 ans 

    Rachel Erbs, 39 ans. Cette mère de deux enfants domiciliée à Cessieu (Isère) était secrétaire et "impliquée dans les activités sportives de la commune", a dit à l'AFP André Annequin, adjoint au maire. Son mari, blessé dans l'attaque, est sorti de l'hôpital dimanche. Leur fils de 12 ans a été légèrement blessé, tandis que leur fille de six ans est indemne. 

    - Christiane Fabry, 67 ans, et Hugues Mismaque, 49 ans, Bruno Villani, 42 ans, et André R., 17 ans 

    Christiane Fabry, une retraitée de 67 ans, et son compagnon Hugues Mismaque, ingénieur de 49 ans, venus en famille de Puget-sur-Argens (Var). Le fils de Christiane, Bruno Villani, graphiste de 42 ans, est également mort, a confirmé à l'AFP Edith Blondeel, adjointe au maire de la commune. 

    La mort d'André R., lycéen de 17 ans, a été confirmée à l'AFP par le maire de Puget-sur-Argens, Paul Boudoube. André était le fils aîné de Caroline Villani, la soeur de Bruno et fille de Christiane Fabry. 

    Caroline Villani, 44 ans, a été blessée dans l'attentat, et son fils cadet, âgé de 14 ans, est hospitalisé dans un état critique. 

    - Narine Gasparyan, 34 ans 

    Narine Gasparyan, 34 ans, de nationalité arménienne. Mariée et mère d'un enfant de deux ans, elle avait déménagé avec son mari récemment à Nice, selon le ministère arménien des Affaires étrangères. "C'était une personne discrète, une mère au foyer qui se consacrait à sa famille", a rapporté à l'AFP le père Krikor Khachatryan, curé des Arméniens du Var, des Alpes-Maritimes et de Monaco. 

    Selon le curé, les Gasparyan étaient en compagnie d'autres familles arméniennes sur la Promenade des Anglais lorsque le camion a foncé dans la foule. "Le père n'a pu sauver que l'enfant", qu'il a pris dans ses bras pour éviter d'un cheveu le poids lourd. 

    - Carla Gaveglio, 48 ans 

    Carla Gaveglio, Italienne de 48 ans, était originaire de Piasco, dans le Piémont (nord-ouest), et se trouvait à Nice avec son mari et sa fille, 14 ans, tous deux blessés. Son décès a été confirmé par le ministère italien des Affaires étrangères. Elle n'avait rien sur elle, ni documents ni téléphone, son sac ayant été perdu dans l'attentat. Un test ADN a été effectué sur son père pour faciliter l'identification, selon le quotidien La Repubblica. 

    - Ludivine Gomes, 25 ans, et Ludovic R., 15 ans 

    Ludovic R., 15 ans, et sa soeur Ludivine Gomes, 25 ans selon le site d'Outre-Mer Première. Niçois, ils assistaient au feu d'artifice avec leur famille originaire de Guadeloupe et du Cap Vert. Ludovic "souffrait de symptômes similaires à l'autisme", a dit leur cousin. 

    - Emmanuel Grout, 48 ans 

    Emmanuel Grout, 48 ans, commissaire de police. Numéro 2 de la police aux frontières (PAF) des Alpes-Maritimes, chargé notamment de la gestion policière de l'aéroport de Nice-Côte d'Azur, il n'était pas en service lors de l'attentat. Selon Le Point, il était venu assister au feu d'artifice avec sa compagne, elle-même commissaire de police, et la fille de cette dernière, quand il a été fauché par le camion. 

    - Françoise Hattermann, 55 ans, et Elouan, 12 ans 

    Françoise Hattermann, 55 ans, et son fils Elouan, 12 ans. Originaires de Passy, en Haute-Savoie, ils faisaient partie d'une famille comptant au total six enfants, dont deux autres (une fille de 14 ans et un garçon de 33 ans) ont été blessés. Le père de famille est également dans un état critique, selon la mairie. 

    Elouan, qui jouait au hockey sur glace, était "un petit gamin mignon, sympa", a décrit Vicky Lorans, présidente du Hockey Club de Saint-Gervais. Françoise était professeur à l'institut médico-éducatif de Passy. 

    - Olfa Bent Souayah Khalfallah, 31 ans, et Killian, 4 ans 

    Olfa Bent Souayah Khalfallah, jeune Tunisienne de 31 ans, installée à Lyon. Selon le ministère tunisien des Affaires étrangères, elle se trouvait avec son fils de quatre ans, Killian, lors de l'attentat. Le décès du petit garçon a été confirmé samedi à son père Tahar, qui le recherchait activement depuis la nuit du drame. "Il était vif. C'était une petite bouille toujours en train de rigoler. Il savait ce qu'il voulait. C'était un gamin joyeux, capricieux aussi", a confié Patricia Patapate, une amie, à Nice-Matin. 

    - Romain Knecht 

    - Rickard Kruusberg, 21 ans 

    Le décès de Rickard Kruusberg a été confirmé mardi par l'école supérieure où il étudiait, à Tallinn en Estonie. Il participait à un programme d'échanges à Nice. "C'était un jeune homme talentueux qui était allé regarder les feux s'artifices avec ses camarades de l'European Innovation Academy", a déclaré le Premier ministre estonien Taavi Roivas. Ses amis l'ont décrit dans la presse comme intelligent, amical et ambitieux. Deux autres camarades de l'académie ont également été blessés dans l'attaque, selon une porte-parole du ministère estonien des Affaires étrangères. 

    - Bilal Labaoui, 29 ans

    Bilal Labaoui, 29 ans, Tunisien installé à Nice. Selon le ministère tunisien des Affaires étrangères, qui a annoncé son décès sur Facebook, il était originaire de la ville de Kasserine, dans le centre-ouest du pays. Le soir du drame, il se trouvait en compagnie de son grand frère Walid, qui a réchappé à l'attentat. "C'était un jeune très gentil, généreux", a confié à France Info son cousin, décrivant une personne "passionnée de football" et "qui aimait faire la fête". 

    - Nicolas (Nick) Leslie, 20 ans 

    Nicolas (Nick) Leslie, 20 ans, étudiant italo-américain à l'Université de Californie à Berkeley, né d'un père américain et d'une mère italienne. Surfeur invétéré et amateur de plongée, il faisait partie d'un programme de cours d'été avec 84 autres étudiants. "C'est une nouvelle tragique, dévastatrice", a réagi l'institution en confirmant son identification. Trois autres étudiants participant au programme ont été blessés. 

    - Raymonde Maman, 77 ans 

    Raymonde Maman, 77 ans. Née à Oran, cette Française de confession israélite a quitté l'Algérie après l'indépendance en 1962 avec son mari, pour débarquer à Nice, "où ils étaient repartis de zéro", a raconté à l'AFP sa nièce Karinne Bens Corsia. 

    Pendant des décennies, le couple a ensuite tenu un bureau de tabac à Nice, boulevard Gambetta. "C'était une femme très aimée, très vive, très dynamique" et qui "avait la classe jusqu'aux bouts des ongles, elle ressemblait à Sophia Loren", a ajouté sa nièce. 

    Raymonde Maman était mère de deux garçons. Le décès de son mari il y a quelques années l'avait beaucoup affectée. "Elle recommençait à peine à reprendre goût à la vie, à voyager", toujours selon sa nièce. "Elle a été fauchée sur le coup" par le camion, tandis que sa soeur aînée, Claire, 83 ans, est dans le coma et a été amputée des deux jambes.  

    - Robert Marchand, 60 ans 

    Robert Marchand, 60 ans, était président et entraîneur du club d'athlétisme de Marcigny en Saône-et-Loire, dont il était originaire. Marié et père d'une fille, il devait assister vendredi au meeting d'athlétisme de Monaco avec d'autres membres de son club, sortis indemnes de l'attaque. Le maire de Marcigny, Louis Poncet, décrit à l'AFP "un homme très dévoué, qui portait les valeurs du sport et qui les inculquait à tous les enfants qu'il entourait. Il a porté notre petit club d'athlétisme à un haut niveau". 

    - Fatima Marzouk, 43 ans, et Mehdi H., 13 ans 

    Fatima Marzouk, 43 ans, travaillait dans un hôtel à Monte-Carlo. Elle est morte sur la Promenade des Anglais aux côtés de son neveu Mehdi H., 13 ans, fils d'un arbitre de football niçois. La soeur jumelle de Mehdi a été grièvement blessée dans l'attentat, selon Gilles Ermani, président de la Commission des arbitres de la Côte d'Azur à la Fédération française de football. 

    - Thérèse Michel, 72 ans 

    Thérèse Michel avait quitté la région de Dunkerque il y a une dizaine d'années pour vivre sur la Côte d'Azur avec sa fille et son mari, décédé il y a un an, selon La Voix du Nord. Elle vivait à Nice à proximité de sa soeur, avec qui elle était de sortie le jour des attentats. Dans la soirée, les deux femmes se sont séparées, sa soeur voulait assister à un concert et Thérèse au feu d'artifice sur la Promenade des Anglais, où elle a été fauchée par le camion fou. Elle avait deux petits-enfants. 

    - Tatiana Muhamedova, 61 ans 

    Originaire du nord de l'Estonie, Tatiana Muhamedova, 61 ans, vivait et travaillait à Nice avec son mari, selon les médias estoniens. Ses deux petites-filles les avaient rejoints pour les vacances. "Elle marchait avec ses petits-enfants sur la Promenade niçoise", a confimé le Premier ministre estonien Taavi Roivas. Son mari et une des petites-filles sont hospitalisés, l'autre est indemne, selon les médias. 

    - Camille Murris, 26 ans 

    Camille Murris, 26 ans. Diplômée de Skema Business School, une école de commerce dont l'un des campus se trouve à Sophia Antipolis près de Nice, elle a travaillé trois ans dans la communication, puis est partie pour un long voyage en Amérique latine où elle s'est investie dans l'humanitaire. Un ami la décrit dans Le Figaro comme "une jeune femme pétillante, toujours souriante et prête pour l'aventure", très investie dans la vie associative. 

    - Lyubov et Marina Panchenko, 59 et 33 ans, Silvia, 2 ans 

    Lyubov Panchenko, 59 ans, sa fille Marina Panchenko, 33 ans, originaires de Pavlodar au Kazakhstan, et sa petite-fille Silvia, deux ans et demi, née en France, ont péri dans l'attentat, a dit à l'AFP le consul Bolat Otegen. "Trois anges nous ont quittés", a confirmé une amie de Marina sur Facebook. 

    - Michaël Pellegrini, 28 ans, Véronique Lyon, 55 ans, François et Christiane Locatelli, 82 et 78 ans, Gisèle et Germain Lyon, 68 et 63 ans 

    Michaël Pellegrini, 28 ans, professeur d'économie au lycée privé des Récollets, à Longwy (Meurthe-et-Moselle). Sur Twitter, des élèves ont salué sa mémoire, en publiant des photos le montrant riant aux éclats dans sa salle de classe. "On perd un collègue. Ce n'est pas un manque, c'est un trou béant que l'on n'arrivera pas à reboucher de sitôt", a confié l'un de ses collègues. 

    Lors du drame, le jeune homme se trouvait avec six membres de sa famille, dont cinq sont morts. Parmi eux: sa mère, Véronique Lyon, assistante maternelle de 55 ans, et ses grands-parents maternels, François et Christiane Locatelli, 82 et 78 ans. C'était "une famille estimée, connue, impliquée dans la vie associative", a déclaré Gérard Didelot, maire d'Herserange, localité de la banlieue de Longwy où ils vivaient. 

    Les deux dernières victimes, Gisèle et Germain Lyon, sont les beaux-parents de Véronique. Agés de 68 et 63 ans, ils vivaient à Bram, dans l'Aude, et étaient "venus passer une soirée en famille", a raconté la maire de Bram, Claudie Méjean, sur la page Facebook de la municipalité. Leur fils Christophe, ex-président du club de rugby de Longwy installé à Gattières, près de Nice, est le seul survivant de cette famille: il a perdu dans l'attentat son épouse, ses parents, ses beaux-parents et le fils de sa compagne, issu d'une première union. 

    - Zahia Rahmouni, 72 ans

    Zahia Rahmouni, 72 ans, retraitée algérienne. Originaire de Constantine (est), elle était en visite à Nice chez sa fille, selon les autorités algériennes. Sa fille et son petit-fils, présents aux côtés de la septuagénaire pour le feu d'artifice, ont échappé de peu à la mort, selon des médias algériens: quelques secondes avant le passage du camion, le petit garçon aurait en effet échappé à la vigilance de sa mère, qui aurait couru pour le rattraper, s'éloignant ainsi du passage du camion. 

    - Laurence Rasteu, 46 ans 

    Laurence Rasteu, 46 ans. Cette artiste niçoise aux longs cheveux bruns, passionnée de photographie, avait créé une page Facebook, Seen in Nice, où elle postait ses plus beaux clichés. "Amoureuse de ma ville, je veux vous faire partager en images instantanées mes p'tits et grands bonheurs lors de mes déambulations", peut-on lire dans la description. 

    "C'était une belle personne. Elle aimait la photo, la musique, c'était quelqu'un de très sensible", a décrit le père Yves-Marie Lequin, aumônier des artistes de Nice, confirmant son décès à l'AFP. Le père Lequin, qui l'avait croisée à "plusieurs reprises lors de la messe annuelle des artistes", célébrera ses funérailles jeudi en l'église Saint-Pierre d'Arène, dans le centre-ville. 

    - Mino Razafitrimo, 31 ans

    Mino Razafitrimo, 31 ans, assistante de direction. Installée dans la région niçoise depuis douze ans, cette mère de famille franco-malgache était venue assister au feu d'artifice avec ses deux enfants de quatre et six ans. "Tous deux ont survécu", a précisé à l'AFP un proche de la victime, qu'il décrit comme une personne "joyeuse" et "très impliquée au sein de la communauté malgache de Nice". 

    - Laurence Sahraoui, 49 ans, Yanis, 7 ans, et Léana, 2 ans 

    Laurence Sahraoui (née Tavet), 49 ans. Cette Française mariée à un Algérien a été tuée avec ses deux petits-enfants, Yanis, sept ans, et Léana, deux ans, venus lui rendre visite pour les vacances. Cette Niçoise, employée de cuisine scolaire, avait selon Le Parisien rencontré son mari alors qu'il travaillait dans un piano-bar de la Promenade des Anglais. Elle s'était convertie à l'islam pour l'épouser. 

    - Viktoria Savtchenko, 20 ans 

    Viktoria Savtchenko, 20 ans, touriste russe. La jeune femme étudiait à l'Université des Finances auprès du gouvernement russe, à Moscou, a dit l'établissement dans un communiqué. Elle se trouvait à Nice en vacances avec une amie, étudiante dans la même université. Cette dernière a été blessée, d'après le site russe Novosti-24. 

    - Mohamed Toukabri, 50 ans 

    Mohamed Toukabri, Tunisien de 50 ans. Originaire de Béja (nord du pays), il travaillait comme mécanicien à Nice, selon le ministère tunisien des Affaires étrangères. 

    - Marie-Pierre Viale 

    - Amie V., 12 ans 

    Amie V., 12 ans, élève du collège Saint-Barthélémy de Nice, fille d'une institutrice et d'un journaliste du magazine Ressources. "Elle était très bonne élève. C'était une boulimique de lecture. Une ado joyeuse bien dans son temps, bien dans ses baskets, pleine d'humour, souvent décalé", a raconté son père à Nice-Matin. 

    - Jacqueline Wurtlin, 64 ans 

    Jacqueline Wurtlin, 64 ans, originaire de Limoges, qu'elle avait quitté il y a quinze ans pour s'installer à Nice, puis à Toulon. Retraitée, elle avait travaillé dans la restauration puis dans un magasin de développement de photographies, selon Le Populaire.

    Hommage aux victimes

    Pierre Hattermann, 56 ans, un habitant de Passy (Haute-Savoie) exerçant la profession de psychologue à Sallanches décédé le 4 aout 2016 des suites de ses blessures.

     


    Hommage aux victimesHommage aux victimesHommage aux victimes

    Le Père Jacques Hamel, prêtre auxiliaire  sauvagement tué à 86 ans, mardi 26 juilet 2015, dans de l'église Saint-Etienne, une des deux paroisses de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, décrit comme un homme bon, toujours au service des autres.

     


     

    Attentat du 23 mars 2018 au magasin Super U de Trèbes (Aude)

     

    Assassinés:

    • Jean Mazières,  60 ans. ancien viticulteur

    • Christian Medves, 50 ans, boucher du Super U

    • Hervé Sosna, 65 ans, maçon à la retraite

    • Arnaud Beltrame, 45 ans, lieutenant-colonel du groupement de gendarmerie de l'Aude

     Hommage aux victimesHommage aux victimesHommage aux victimesHommage aux victimes