• Le village

    Le village au fil des siècles

     

     HISTORIQUE  DU VILLAGE

    Historique du village

     

     Hénonville est un petit village du département de l' Oise et fait partie de la région Picardie, région appelée Haut de France depuis 2015.

     (drapeau de l'Oise)                                                                                                                                                                                                                                               armoiries de la Picardie

    Le village au fil des sièclesLe village au fil des siècles

     

     

     Il est situé au pied de la falaise boisée du Vexin français qui figure dans le Site Inscrit du Vexin Français et est classée dans l'ensemble formé par les buttes de Rosne et la vallée de la Troësne. 

     

    Le village d'Hénonville appartient à l'arrondissement de Beauvais et au canton de Méru.

     

    Le code postal du village de Hénonville est le 60119 et son code Insee est le 60309.

     

    Géographie :

    L'altitude d' Hénonville est de 90 mètres environ. Sa superficie est de 6.84 km ² (684 hectares). 

    Altitude minimum80 m
    Altitude maximum151 m

    Le village au fil des siècles

     

    Sa latitude est de 49.206 degrés Nord et sa longitude de 2.053 degrés Est.

     

    Les villes et villages proches d' Hénonville sont : Berville (95810) à 2.28 km, Monts (60119) à 2.86 km, Ivry-le-Temple (60173) à 2.88 km, Neuville-Bosc (60119) à 3.05 km, Haravilliers (95640) à 3.73 km.
    (Les distances avec ces communes proches d' Hénonville sont calculées à vol d'oiseau )


     

    Population :

    Les habitants d' Hénonville se nomment les Hénonvillois et les Hénonvilloises. La population d' Hénonville était de 785 au recensement de 1999, 772 en 2006, 773 en 2007 et 786 en 2009.

     

    La densité de population du village est de 114.91 habitants par km². 

     


    Les anciens noms du village :

    Dans différents documents anciens et au gré des clercs on trouve les noms suivants : HAINALTIVILLA, HAINULFVILLA, HENONVILLA, puis HANNONIS VILLA en 1171, HENOLDI VILLA en 1188, HANOVILLA en 1234 et plus récemment HENONVILLE en THELLE et enfin HENONVILLE.

    Le village est niché entre les buttes de Rosne et le début du cours de la rivière Troesne.
    Il est situé à l'extrême limite Sud du département de l'Oise, au croisement de deux voies anciennes, l'une partant de Persan-Beaumont et Chambly vers Gisors et l'autre de Beauvais en direction de Pontoise.
    Le village se trouve en limite du Vexin Français et fait partie administrativement du canton de Méru et de la Communauté de Communes des Sablons.

    C'est dans le gros bourg d'Hénonville posé sur la D105 au sud-ouest de Méru que l'on peut voir l'un des plus beaux châteaux d'époque Renaissance du Vexin, longtemps laissé à l'abandon puis pillé après la Seconde Guerre mondiale. Ses tours d'angle, mâchicoulis et la façade sont aujourd'hui restaurées. Celle-ci et ses toitures sont classées aux Monuments historiques. Sur la place de l'église, il est impossible de rater le beau calvaire du XVIe avec sa croix en pierre datant du XIVe siècle

     

    Historique du village

     

     Depuis l'antiquité... Jusqu'à "100 ans"

     

    Un dépôt considérable de tuiles antiques et de poteries domestiques a été découvert au début du XIXème siècle au lieu dit " Les Tuileaux " (près de l'actuelle route de Villeneuve les Sablons).

    "Le Clos des Anglais" (situé entre la rue principale d'Hénonville et le territoire de Berville) aurait été, le théâtre d'un combat sanglant au cours de la guerre de cent ans.

     

    Au 18ème et 19ème siècle, les Hénonvillois étaient :

    •        Laboureurs, vignerons, tenaient commerces (boucherie, épicerie, cafés, hôtel), étaient artisans maçons, terrassiers, tailleurs de pierre, charpentier, carrayeur (personne qui extrayait la pierre des carrières de la butte de Rosne), arpenteur (pour partager les terrains), tailleurs, cordonniers...

    •       Comme dans beaucoup de communes du Vexin français, des familles d’HENONVILLE avaient en garde nombre de nourrissons de grands bourgeois parisiens, et le village participait à l’approvisionnement de la capitale  en lait, œufs, viandes et volailles.

    •       Le château et sa ferme employaient également de nombreuses personnes (fermiers, domestiques, cuisiniers, jardiniers, fontainiers, garde-chasses)

     

    Le village au fil des siècles

    Au 20ème siècle

    Hénonville en 1911, est une petite ville de 572 habitants qui se situe à 29 km de Beauvais et à 3 km de d’Ivry-le-temple

    Le maire est Adam Dalleré et le sous-lieutenant Favre est le responsable des sapeurs pompiers.

    Aucune chance de ne pas voir l’épicerie  Guerin-Rayé le pignon de la maison étant bien utilisé pour en faire sa publicité .

    La maison Tiffier est la  seule boulangerie en 1911 à Hénonville .

    La fabrique de boutons en nacre  est dirigée par Madame Ducatel et ses fils.

    Le cordonnier est Monsieur Gourdoux et le distillateur est Monsieur  Petit-jarlet .

    Pour n’oublier personne, Monsieur Thierry  ‘le menuisier’, Monsieur Fremont , Masselin , Tremblay  et Trubert  ‘les épiciers’

    L’aubergiste Monsieur Lemaire  le Marchand de bois Monsieur Delaruelle et pour finir l’agriculteur Monsieur Petit.

    100 ans plus tard, le petit Tabac buvette a disparu et le ravalement de la façade  à fait disparaître la publicité pour la maison  Guérin-Rayé.

     

    Le village au fil des sièclesLe village au fil des siècles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Évolution de la population

    Les statistiques de la population indiquent que le village qui comptait environ 400 habitants dans les années 1850, en comptait environ 600 dans les années 1980.

    De 1990 à aujourd’hui on constate un véritable « bond démographique » puisque la population actuelle dépasse légèrement les 800 personnes, soit une augmentation de plus de 30% au cours des 23 dernières années.